Père Franck Viel,

 curé de la paroisse

St Pierre-du-Maine

 dernière mise à jour du site 09/04/2021 19:22:16

La paroisse fait partie du diocèse de Laval et se compose de 19 communes et 20 clochers.

 

Horaires de l'accueil au presbytère et tous les contacts et sépulture

 
 

l'Équipe Pastorale année 2020-2021  

 

 

 Toutes les pages habituelles du site sont plus bas

 
 

 

Infos CATÉ

Nouvelle publication

23 mars 2021
 
 
 

Page Baptême
 

Voir l'équipe baptême 2020

   

Baptême d'Anne Dauzon en ce 4ème dimanche de l'Avent

Reportage complet et témoignage d'Anne DAUZON en cliquant sur la photo.

 
 

Remise de 2 lettres de mission par Mgr Thierry Scherrer

à Marc Bonnet et Caroline Briard

avec enfants du Caté

et de 1ère des Communions

      A la fin de la célébration, la bénédiction par notre évêque et l'évocation en musique de l'anniversaire du Père Franck Viel curé de la paroisse Saint-Pierre-du-Maine.

 

Dimanche de Laetare 2021

avec enfants du Caté et de 1ère des Communions

Voir le reportage en texte, photos et vidéos en cliquant sur la photo ci-dessus

Les catéchistes ont ajouté leur témoignage ce mardi 23/02/21

 

accès aux

REPORTAGES

2020-2021

Il y en a 6 en plus de ceux que vous trouvez sur la page d'accueil

En un coup d'œil

En cliquant sur la photo ci-dessous, vous accédez au reportage sur notre paroisse. Vidéo Père Ledauphin

 

Le petit reportage de la Vigile Pascale à voir et vous pouvez voir celui du Jeudi-Saint

 

Temps entre Pâques et Pentecôte

Lettre infos du 09 avril 2021

Édito du Père Franck VIEL

En cliquant sur le texte de l'édito ci-dessous, vous accédez aux lettres infos

reportage

La Vigile pascale pour toute la paroisse

en l'église de Meslay-du-Maine

Reportage en textes, photos et vidéos, cliquer sur la photo

 

Jeudi Saint 2021

avec la participation des enfants qui préparent la 1ère des Communions

Reportage en textes, photos et vidéos, cliquer sur la photo

 

dernière mise à jour du site 09/04/2021 19:22:16

Annonces diocésaines 

du 28/03 au 03/04 2021

en cliquant sur le nouveau logo du diocèse de Laval vous accédez directement au site
TOUTES les annonces sont

ICI

Quelques-unes ci-dessous
Message de Pâques de notre évêque Mgr Thierry Scherrer

Ce dimanche 11 avril, deuxième dimanche du Temps Pascal, toute l’Église célébrera le Dimanche de la Divine Miséricorde : instituée en 2000 par le Pape Jean-Paul II, cette fête nous invite à contempler la miséricorde, cet « autre nom de l’amour »

Du 5 au 9 juillet 2021
 viens participer à l’aventure

le Pélé VTT Laval-Pontmain !

En savoir PLUS

Retour sur les rencontres de doyenné avec Mgr Scherrer

Du mardi 4 au samedi 8 mai
les 14-16 ans du diocèse partent à Lourdes avec le Pélé Jeunes ! Cinq jours de joie, de fête, de partage, de prière et d’amitié sous le regard de la Vierge Marie.

10-11 avril

samedi 10 avril
dimanche 11 avril

2ème Dimanche de Pâques et dimanche de la Miséricorde Divine.

Évangile (Jn 20, 19-31)

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

textes complets

Commentaire

La première finale de l’évangile de Jean est connue par cette histoire de Thomas qui ne veut pas croire s’il ne voit pas. On parle souvent de la foi de Thomas qui a besoin de voir pour croire, de toucher le corps du Christ pour accéder à la foi. L’évangile semble prendre position en citant cette parole de Jésus : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. ». Pourtant dans le même chapitre de Jean, que nous avons lu la semaine dernière, on nous dit, en parlant du disciple bien-aimé : « Il vit et il crut. ». Comment dans un même chapitre peut-on trouver des affirmations fondamentales pour la foi aussi contradictoires ? Comment arriver à faire coïncider le voir et le croire, alors même que l’évangile nous propose deux versions ?

I/ L’importance du voir pour croire.

L’histoire de Thomas n’est pas racontée par hasard. Thomas est un homme tout à fait normal et plein de bon sens. Ce qu’il dit est loin d’être le reflet d’un homme insensé : pour croire j’ai besoin de voir. Qui va acheter une maison sans avoir pris la peine de la voir et de la visiter ? Personne de bon sens ne ferait cela, a fortiori quand il s’agit d’engager sa vie entière et sa foi en Dieu. Notre foi est incarnée, elle a besoin de voir, de toucher, de sentir.  .../

lire tout sur le site diocèse de BLOIS

1 minute avec Marie  

29 mars 2021

Nul doute que Marie qui la protégeait l’a accueillie

Ma tante Marguerite était une femme très pieuse et véritablement charitable. Je me souviens que lors de mes visites, elle m’invitait souvent à me rendre à l’église du bourg pour la récitation du saint Rosaire auquel elle participait avec un petit groupe d’amies, ou pour un temps de prière auprès d’une personne qui venait de mourir, et s’il m’arrivait de dormir chez elle, elle veillait à ce que je ne m’endorme pas sans avoir dit ma prière du soir.

Retrouvons notre passé

Notre-Dame du Sacré-Cœur honorée à Issoudun

 

1854

En 1854, âgé de 30 ans, le Père Jules Chevalier crée à Issoudun (Indre) les Missionnaires du Sacré-Cœur pour célébrer les liens qui unissent Jésus-Christ et sa Mère. La « Famille Chevalier », composée aujourd’hui de trois congrégations, compte plus de 5000 membres (laïcs, religieux et religieuses) sur tous les continents. 

 
 
 
Attention, si vous envoyez un message avec le cadre ci-dessous, indiquez s'il vous plaît votre adresse mail afin de pouvoir vous répondre. Vous devez choisir entre l'une des 3 options
 
Votre Message  

contacter la paroisse pour signaler un problème ou faire une observation

@contact

 
 
 
 
 
 
 

 

Écoles Catholiques