haut  

 

 

 
Départs de notre paroisse
de notre curé, le père Jean-Luc Roblin
et du père Athanase Zougmore

Ce 12 juillet, le Père Athanase célébrait la messe dominicale sur la paroisse Sainte Bernadette de Bellebranche où il est prêtre coopérateur avec le Père Jean-Luc. Nous le retrouvons dans le reportage à la petite fête d'amitié au prieuré de la Cotellerie  à partir de 12h30. reportage plus bas.

 

Célébration avec les paroissiens le dimanche 12 juillet 2020

Le Père Jean-Luc a été accueilli en la paroisse Saint Pierre du Maine le 13 septembre 2013. Ci-contre, à gauche, une photo de cette célébration d'accueil. On peut retrouver un reportage de cette célébration d'accueil en cliquant ICI.

Et c'est le dimanche 20 octobre suivant que Monseigneur Thierry Scherrer installe le Père Jean-Luc Roblin comme curé de la paroisse. Voir plein écran la photo à droite du Père Jean-Luc avec notre évêque et le maire de 2013, Patrick Leroux.  Revoir le reportage.

 

7 ans plus tard, ce dimanche 12 juillet 2020, les paroissiens et amis sont là venus rendre grâces pour tant d'événements vécus ensemble sur notre paroisse, en notre église, en familles et dans les villages. Evidemment, les restrictions sanitaires n'ont pas permis à tout le monde d'accompagner et d'honorer le Père Jean-Luc mais d'une manière ou d'une autre chacun à tenu à marquer sa sympathie.

 

Temps de l'accueil de la célébration

 

Dans la vidéo de 5 min et accessible plein écran, le Père Jean-Luc présente un aperçu rétrospectif de ces 7 années parmi nous.

 

 

Soeur Saint Jean Baptiste au nom de l'équipe pastorale remercie le Père Jean- Luc et rappelle des œuvres réalisées importantes

 

Aujourd'hui nous rendons grâce au Seigneur pour tout ce que le Père Jean Luc a réalisé auprès de nous pendant sept ans. Depuis le 20 octobre 2013, comme tout baptisé, il a œuvré et nous a entrainés autour de 3 pôles :

Annoncer Célébrer Servir

Ci-dessous extraits de l'intervention que vous télécharger en détails

 

1- Annoncer la bonne nouvelle d'un Dieu amour et miséricorde

Cette bonne nouvelle n'est pas réservée à quelques-uns, comme pasteur, il l'a bien partagée avec nous tous, et aussi avec des hommes, des femmes, des enfants qui sont à la périphérie du parvis de l’Eglise. Une confiance réciproque entre les paroissiens et le Père Jean Luc s'est installée au fil du temps ... suite

 

2- Célébrer le Seigneur, entrer en relation et échanger avec Dieu

- par des cérémonies gaies, priantes dans notre Paroisse, suivies d’un « café-rencontre » dans certains villages

- par le fait que de simples chapelles sont mises à l'honneur, des pèlerinages ont lieu régulièrement, comme à Saubert, à Mariette, à Saint Céneré .... suite

 

3- Servir son frère, servir la mission

 

- Pour le Père Jean Luc, « servir » c’est vivre l’esprit de fraternité qu’il encourage dans toutes les rencontres paroissiales comme : la galette, les TOP, les fêtes paroissiales, les camps de Lourdes, les fraternités de proximité…Il aime rendre visite aux Communautés religieuses... suite

 

Merci à Père Jean Luc avec Père Athanase d’avoir insufflé à la Paroisse un esprit de communion dans la diversité. A nous de poursuivre ce chemin avec Père Franck Viel notre prochain curé et avec Saint Pierre qui nous pousse à aller toujours plus au large.

C'est avec tous ces souvenirs que nous entrons dans la célébration…

 

 

La célébration

La célébration, est vivante avec la participation de la chorale et des paroissiens malgré les conditions sanitaires restrictives ayant cours en cet été 2020.

 

Chant composé par Chantal avec la musique du Roi Arthur, en guise de remerciement pour les départs des Pères Jean-Luc et Athanase

 

Merci en burkinabé se dit BARKA

Vidéo 1    46s

 Ci-dessous, aperçu de la composition que vous pouvez télécharger complètement en cliquant ICI

1. Voilà 7 ans qu’Jean-Luc est là,     oui déjà !
Il nous a partagé sa foi, oui ma foi !
Par lui nous avons appris
A vivr’ la simplicité
Et aussi la complicité

 

Refrain :

Pour avoir partagé sa joie   Ah ah !
Et aussi de nombreux repas            Miam miam !
Nous lui disons tous merci
D’être aujourd’hui réunis
En ce jour à la Cotell’rie.
 

2. Y’a 2 ans qu’Athanase est là,       oui déjà ! ....suite

Vidéo 2    47s

 

2 autres vidéos

vidéo de la bénédiction finale et envoi

Avec les pompiers à la sortie

 

voir l'album photo de la célébration en cliquant sur l'une des photos ci-dessous

 

Lire ou/et télécharger l'homélie en bas de cette page

 
 

La fête à la Cotellerie

 

Dimanche 12 juillet 2020, jour choisi pour l'au-revoir aux Pères Jean-Luc et Athanase.

Après la célébration en l'église de MESLAY, de nombreux paroissiens se retrouvent au rpieuré de la Cotellerie, pour un pique-nique « familial », autour de nos Pères.

Repas, animations, bonne humeur et soleil aiguisent une joie partagée. La joie d'être ensemble.

Merci Seigneur, Merci Jean-Luc, Merci Athanase, de nous avoir donné de vivre cette journée.

Merci paroissiens, présents en être ou en pensée, d'avoir contribué à la fraternité de cette rencontre.

Merci « Petits Frères de Marie » pour votre accueil, toujours lumineux

Par Marcellin H.

 

C'est en visitant l'album photos et le dossier des vidéos de cette après-midi autour de nos deux Pères que vous découvrirez vraiment l'amitié et l'atmosphère familiale vécue dans le bosquet du prieuré de la Cotellerie.

 

Voir l'album photo de la célébration en cliquant sur l'une des photos ci-dessous

 
 

Voir les 15 vidéos de la fête autour des pères Jean-Luc et Athanase à la Cotellerie en cliquant sur l'aperçu ci-dessous.

 

Un portable sans pied, c'est parfois difficile de filmer sans "bouger" un peu. Surtout si le cameraman a la bougeotte !

 
 
 
 
 

Ci-dessous, photos du Père Jean-Luc sur différentes années. cliquer sur chaque photo

 l'homélie du Père Jean-Luc Roblin

messe d'entrée en carême avec les enfants des écoles et des collèges, en 2017.

 

Temps-fort à Pontmain 2016

 

Pélerinage des 6èmes-5èmes au Mont St Michel en 2015

 

Camp Lourdes des CM en 2014

 

Père Jean-Luc  montre à l'assemblée le livre de La Parole, lors de la célébration d'installation en notre paroisse en 2013

 

Télécharger l'homélie

 

 

 

 

LIRE ci-dessous l'homélie du Père Jean-Luc Roblin et l'Évangile du jour.

   Jésus est sorti de sa maison. Je semeur est sorti pour semer. C’est une histoire qui commence, une de ces paraboles dont Jésus a le secret. Terre labourée, sillon préparé, lente senteur qui éveille les sens… comme elle sent bon la terre !

Le Père Jean-Luc proclamant l'Évangile le 12 juillet 2020 en l'église Saint Pierre et Paul de Meslay-du-Maine

Le semeur est sorti pour semer. C’est le chemin de nos vies qu’il a choisi et qu’il prend, pas à pas. Et voilà que sa Parole va faire son travail, en nous et autour de nous. La Parole de Dieu est semée dans la terre de nos vies !

 

   L’Évangile de ce dimanche nous invite à faire un examen de conscience : accueillons-nous véritablement la Parole de Dieu ?

 

Au cours de la messe, nous avons parfois des distractions … notre esprit s’évade … il est ailleurs ou bien peut-être apprécions-nous la Parole, sommes-nous contents d’entendre une belle homélie mais ensuite que se passe-t-il ?

 

La situation qui semble se présenter le plus souvent aujourd’hui est la troisième exposée par Jésus, à savoir celle de la Parole de Dieu semée au milieu des épines. Dans la parabole, les épines représentent non pas un bien ardu mais alléchant.

 

   Jésus les assimile aux préoccupations du monde et à l’accumulation des richesses. Aujourd’hui, de très nombreuses choses intéressantes s’offrent à nous … les offres ne manquent pas. Ceux qui se laissent absorber par de telles offres ne sont pas en mesure d’accueillir efficacement la Parole de Dieu. Elle est comme étouffée.

 

Au contraire, si nous lisons la Parole de Dieu avec attention, elle s’enracine en nous, au plus profond de notre cœur … Efforçons-nous de vivre l’Evangile en premier lieu dans nos familles, dans la paroisse, dans notre lieu de travail. L’accueil de l’autre, de ceux qui sont différents de nous, est à la base de l’amour chrétien. C’est le point de départ, le premier degré pour construire la civilisation de l’amour.

Quelques questions :

Quel temps puis-je dégager chaque jour dans mon agenda pour accueillir la Parole de Dieu dans ma vie ? 

Comment prenons-nous soin du jardin de notre cœur ?

 

L'Évangile du 12 juillet 2020

 

Évangile (Mt 13, 1-23)

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? » Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là. À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a. Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre. Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas. Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille... suite du texte

 
animation
 
 
 

accéder au sommaire du site de la paroisse St Pierre du Maine