150ème anniversaire de la mort de saint Jean-Marie VIANNEY, le Curé d’Ars

  

« Le Sacerdoce, c’est l’amour du cœur de Jésus », avait coutume de dire le Saint Curé d’Ars

  

« Tu m’ as montré le chemin d’Ars, moi je te montrerai le chemin du ciel »
  A l'occasion du 150ème anniversaire de la mort du curé d'Ars, Saint Jean-Marie Vianney, le pape Benoît XVI a annoncé le 16 mars 2009, dans son discours de la Congrégation pour le Clergé le lancement d'une année sacerdotale, du 19 juin 2009 au 19 juin 2010.
"Fidélité du Christ, fidélité du prêtre", tel est le thème de cette année, durant laquelle
Benoît XVI proclamera saint Jean-Marie Vianney "Patron de tous les prêtres du monde" , il était jusqu'à présent patron de tous les curés.


  Commencée par les vêpres en la basilique Saint-Pierre de Rome, en présence des reliques du curé d'Ars apportées par Mgr Guy Bagnard, évêque de Belley-Ars, elle s'achèvera le 19 juin 2010 par une rencontre sacerdotale mondiale, Place Saint Pierre.

Courte vidéo de présentation du sanctuaire d'Ars

 

Dans cette page vous trouvez

     

Sur notre site

 

  

  

  

  
 

 

Le dimanche de la Divine Miséricorde

Est toujours célébré le dimanche qui suit le dimanche de PÄQUES
 
Diaporama la miséricorde divine

Ci-dessous prière de Jean-Paul II missionnaire de la Miséricorde divine. Prière proclamée lors de son voyage en Pologne en août 2002, le pape Jean Paul II a célèbré la dédicace du nouveau sanctuaire de la Divine Miséricorde a Cracovie. Au cours de l’homélie, il a confie solennellement le monde entier a la Divine Miséricorde

 

Dieu, Père miséricordieux,
 qui as révélé Ton amour
 dans ton Fils Jésus-Christ,
 et l'as répandu sur nous
 dans l'Esprit Saint Consolateur,
 nous Te confions aujourd'hui
 le destin du monde
 et de chaque homme.
 
Penche-toi sur nos péchés,
 guéris notre faiblesse,
 vaincs tout mal, fais
 que tous les habitants de la terre
 fassent l'expérience
 de ta miséricorde,
 afin qu'en Toi, Dieu Un et Trine,
 ils trouvent toujours
 la source de l'espérance.
 
Père Éternel,
 pour la douloureuse Passion
 et la Résurrection de ton Fils,
 accorde-nous ta miséricorde,
 ainsi qu'au monde entier!
 Amen.

Sur d'autres sites

 

  

  

  

  

 
 
 

Le Dimanche de la divine Miséricorde a été institué dans l’Église catholique par Jean-Paul II le 30 avril 2000, le jour de la canonisation de Sœur Faustine Kowalska (Sainte Faustine). Il fut célébré pour la première fois dans l’histoire de l’Église le 22 avril 2001. Dans le calendrier liturgique, il est célébré chaque année le dimanche qui suit le dimanche de Pâques, également appelée octave de Pâques, deuxième dimanche de Pâques, ou dimanche de Saint-Thomas.

 

Pour montrer l’unité entre la vie de sainte Faustine et le message de la Miséricorde dont elle avait été la voix, Jean-Paul II l’avait canonisée le 30 avril 2000, jour de l’octave de Pâques et donc dimanche de la Miséricorde, plutôt qu’à une date proche de sa naissance au ciel, le 5 octobre. Pour la béatification de Jean-Paul II, Benoît XVI n’a même pas eu à séparer la date de sa béatification de l’anniversaire de sa mort puisqu’elles coïncident. C’est en effet après les premières vêpres du dimanche de la Miséricorde, le 2 avril 2005, que Jean-Paul II est entré dans la gloire du ciel.

 

Le site des missionnaires de la Miséricorde divine

 

Le sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Diaporama 
 
 
Cliquez pour commencer
Vous passez au mode plein écran en cliquant sur l'icône la plus à droite du player
 
Prière de l'année sacerdotale
Fermer le diaporama
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
   
 signet02 
   

Prière pour l'année sacerdotale

Père, qui as voulu avoir besoin des hommes
pour que soit portée à tous la Bonne Nouvelle du salut,
vois notre Église de Mayenne qui te supplie avec confiance.  

Allume dans le cœur de tous les jeunes
l’enthousiasme et la joie pour l’Évangile. 

Donne-nous en grand nombre les prêtres
dont nous avons tant besoin.
Ils seront signe de ta miséricorde
dans notre monde en quête d’amour. 

Ils distribueront généreusement
le pain de ta Parole
et celui de l’Eucharistie
aux affamés de justice et de paix. 

Nous te le demandons par ton Fils,
Jésus le Bon Pasteur,
qui règne avec Toi et le Saint Esprit
maintenant et pour les siècles des siècles. 

 

La prière chrétienne, bonheur sur la terre, par le cardinal Schönborn

ROME, Jeudi 1er Octobre 2009

 La prière « est un bonheur » et pourtant le grand combat de la vie du prêtre - et du baptisé - c'est le combat pour la prière, fait observer le cardinal Schönborn : il invite les prêtres à revenir à la prière dans la « confiance » et en prenant garde aux pièges de la solitude et des moyens de communications mangeurs de temps.

Le cardinal Christoph Schönborn, o.p., archevêque de Vienne, a donné, le 30 septembre, sa troisième méditation pour la retraite sacerdotale internationale à Ars, dans le cadre de l'année sacerdotale, sur le thème : « Prière et combat spirituel »

Le prédicateur a rappelé que pour le curé d'Ars, celui qui prie se trouve « comme un poisson dans l'eau ». La prière était pour lui comme « un bain d'amour dans lequel l'homme se plonge ». Il n'a cessé de « parler du bonheur de la prière » en disant :

« Comme on est heureux quand on prie ! », « parler à Dieu est si grand, si puissant ». Les paroissiens notaient sur son visage un « rayonnement de bonheur ». C'est, a dit l'archevêque, en présence de la relique du cœur du saint Curé d'Ars présent dans l'église souterraine de Notre-Dame de la miséricorde une invitation « à retrouver le bonheur de la prière »....

haut de page