a

Vie consacrée à la Miséricorde de Jésus

 

Brève biographie de la Bienheureuse Sœur Sainte Monique

Marie LHUILLIER en religion Sœur Sainte Monique monte à l'échafaud en souriant le 25 juin 1794
Le contenu:
Chapitre 1 : la vie de marie Lhuillier à Arquenay
Chapitre 2 : Sœur Converse chez les Augustines Hospitalières de la Miséricorde de Jésus.
Chapitre 3 : Son engagement définitif. Le rayonnement d'une sainte jusqu'à son arrestation et son martyre.
Chapitre 4 : La béatification de Sœur Sainte Monique
 

Sœur Sainte Monique (Marie Lhuillier) était membre des Augustines de la Miséricorde de Jésus

Désolé mais ce diaporama situé sur le site général des Augustines de la Miséricorde a été supprimé. Il sera publié prochainement sous forme de vidéo.

 
Il y a plus de 300 ans, une petite graine de notre vieil Ordre prenait racine à Château- Gontier en Mayenne.
Appelées au service des malades de l’Hôtel Dieu St Julien, c’est le 11 février 1674 que les sœurs de Dieppe et de Vitré viennent fonder le Monastère, qui devient le monastère de Saint-Julien.
En 1789, les sœurs souffrent de la persécution. C’est la révolution française. Toutes refusent de prêter serment. Elles sont emprisonnées dans le grenier des Ursulines. L’une d’elle, sœur Sainte Monique, accusée injustement, sera transférée à Laval et guillotinée. Elle fait partie des martyrs de Laval... suite sur la page du monastère de l'Olivier à Chateau-Gontier
 
 
 

 

 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

accéder au sommaire de la page

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

accéder au sommaire de la page du site de St Pierre du Maine