Ballée 

Historique

Fief révolutionnaire, ce bourg a tenu en échec les royalistes et repoussé en 1789, les troupes du Mans commandées par le Général Bourmont. L'église construite en pierre du pays et en Roussard ( début du XIème siècle) dédiée à si Sulpice, était régulière, austère, éclairée de fenêtres romanes placées irrégulièrement. Servant de corps de garde au moment de la révolution (fév. 1794 à 1796) elle a été désaffectée à cette époque; ouverte à nouveau au culte, elle a été modifiée parce que trop petite. On peut admirer les stalles du XVIIIème siècle venant de l'abbaye de Bellebranche et un bénitier de style grec en marbre de St Berthevin. Il y a deux fresques de Mlle Adeline Neveu, peintre, qui ornent les autels des bas-côtés. Il a existé deux cimetières: le "petit" jouxtant l'église et le "grand" datant du XVlème siècle. En, effet du mois d'octobre à décembre 1639 a sévi une épidémie telle qu'on n'enregistre même plus les décès trop nombreux et que les enterrements ont lieu même le dimanche. Chacune des routes quittant Ballée est ornée d'une croix dont la plus ancienne est la "croix de Pierre".

Les halles détruites à la fin du XVIIIème siècle occupaient une partie de la rue principale devenue la rue du Maréchal Leclerc, ceci explique la largeur de cette rue. Le Château de Linières bâti au milieu du milieu du 17ème siècle, avec ses tours multiples, son grand corps de bâtiment cantonné de quatre pavillons, ses piliers ornés de colonnettes de marbre. Commune rurale, en 1830 Ballée comptait quatre moulins à eau: moulin du Petit Roussard, de Vauclardais, de Gandouin et le Grand Moulin. Les propriétaires du Grand Moulin voyant leur activité se réduire d'année en année, proposèrent d'entreposer des films de plastique. Intéressée par les possibilités offertes par les feuilles de plastique, la société "Celloplast" donna une extension considérable à l'entreprise qui fut bientôt séparée en trois: spa fabriquant surtout des sachets, Celloplast répondant surtout aux besoins agricoles et Linpac permettent surtout d'extruder.

 

 Aujourd'hui

En 1970 : 38 exploitations, aujourd'hui 16. Au dernier recensement Ballée comptait 675 habitants. Le bourg est composé de maisons très belles de style, d'une maison d'accueil pour les personnes âgées, d'une école primaire et maternelle. Les services de proximité sont présents ainsi que les professions libérales, les commerces et l'artisanat. Les usines qui génèrent pour le secteur des emplois importants (plus de 300 actuellement). La vie associative est bien présente, en témoigne le nombre d'associations on peut y pratiquer son sport favori. Ainsi a pu être maintenue une vie sociale et économique nécessaire à l'équilibre du village.