BAZOUGERS

Hier

Vers 1065, Hamelin d'Anthenaise, nouveau seigneur de Bazougers hérite d'un vaste territoire situé entre le chemin Valais au Nord et le chemin Rennais au Sud. Pour défendre ce territoire, il construit vers 1080 une petite forteresse prés du cimetière actuel et un étang à l'emplacement du plan d'eau.

C'est l'origine du bourg du seigneur, constitué par ses troupes et ses serviteurs. Vers 1070 Hamelin d'Anthenaise fait appel aux Moines de l' Abbaye St Vincent du Mans. Ceux-ci, après avoir obtenu du seigneur la cession d'une partie de son territoire, construisent une église sur l'emplacement de la chapelle qui devient une Crypte.

Les moines défrichent des terres et construisent un Prieuré (route de St Georges). C'est la fondation du Bourg des Moines. Au Moyen-âge, ces deux bourgs, se côtoyant, tout en étant indépendants sont à l'origine du nom de Bazougers. (Basilica : le bourg d'où Bazouges, Basilicaris : les bourgs d'où Bazougers.)

Le nom se transforme ainsi : Basilicaris, Basilgiens, Basolgiers, Basogiers puis Basougiers et finalement Bazougers (vers le XVI° siècle)

Par la suite, les seigneurs de Bazougers s'emploient surtout, en prenant appui sur les châtellenies de la commune, à défendre leur territoire contre les invasions des anglais. Les terre agricoles, que l'on dit pauvres, sont mises en valeur par des métayers, qui vivent en autarcie, dans des petites bordages. Ce n'est qu'à partir de la seconde moitié du 19ème siècle que l'agriculture s'est peu à peu développée.

Au 19ème siècle, l'exploitation des mines et ardoisières fut une activité prospère de la commune. Déjà vers les XII° et XIII°siècles, Bazougers possédait presque tous les corps de métiers.

Bazougers, tout au long de son histoire a souffert des différents conflits : la guerre de Cent Ans, la révolution de 1789, l'après Révolution, les guerres de 1870, 1914-1918, 1939- 1945. Tous ces événements ont terriblement marqué les populations de Bazougers.

L'église St Victeur, dont la construction a commencé vraisemblablement vers les XI° et XII° siècles a été plusieurs fois remaniée. La sacristie est classée au titre des bâtiments historiques.

On peut visiter la crypte et admirer les retables. S'ajoutent à ce patrimoine quelques châteaux et belles demeures de différentes époques, la Maison Forte de Souvray, en cours de réhabilitation, est un petit château fort du 15ème siècle, peu de constructions de ce type existent encore en Mayenne, et bien-sûr, le très beau site du Prieuré de la Cotellerie.

Bazougers a sur son territoire, l'un des plus beaux mégalithes des Pays de la Loire : le Menhir de la Hune.

Comme toutes les communes rurales, Bazougers a connu de fortes fluctuations démographiques, de 1500 habitants à la Révolution, elle est passée à 743 habitants, il y a environ une vingtaine d'années.

 

Aujourd'hui

Depuis 1975-1980, les constructions de lotissements, d'une salle polyvalente, d'un restaurant scolaire et la mise en place de la zone d'activités, ont permis une augmentation substantielle de la population et le maintien du nombre d'enfants scolarisés dans les écoles primaires et maternelles. Ainsi a pu être maintenue à Bazougers, et aussi grâce aux différentes associations, une vie sociale et économique, nécessaire à l'équilibre de notre territoire.