Paroisse Saint Pierre du Maine

  curé : Père Franck Viel

Dimanche 18 juillet 2021

120 ans de la naissance

de Mère Yvonne Aimée de Jésus

 

Présentation de la magnifique journée du 18 juillet par Térésa

L'association du Patrimoine de Cossé-en-Champagne a fêté le dimanche 18 juillet les 120 ans du baptême de Mère Yvonne-Aimée qui est native de notre village.

Nous avons ainsi renouvelé notre volonté de transmettre aussi bien notre patrimoine immatériel qu'immatériel. 

Dans cette optique, les visiteurs ont pu redécouvrir le patrimoine du village en suivant les pas de Mère Yvonne, à commencer par l'église dans laquelle elle a été baptisée.

Les visiteurs ont pu (re)découvrir l'église dont la restauration de la toiture est prévue en 2022. Les commémorations se sont poursuivies par une visite de la maison natale de notre bienfaitrice.

Accueillis par les Sœurs Augustines de Malestroit, nous avons eu le chance de plonger dans l'enfance d'Yvonne née Beauvais en visionnant également un film sur sa vie.

Térésa Dziurda

 

Le lieu de la célébration

     Lorsque naît Yvonne Beauvais le 17 juillet 1901 dans le bourg de Cossé en Champagne, le village comptait 640 habitants et aujourd'hui 340 habitants. La célébration et le temps convivial se déroulent près du plan d'eau arrosé par le "Rû de la Forêt".

 

 

   

Le bucolique plan d'eau poissonneux

Le clocher de l'église romane, par dessus le village vu du haut du plan d'eau

 

Avant la célébration, la bénédiction du "calvaire de mission".

La réalisation et l'installation

     Ce calvaire de mission a été entièrement refait par les bénévoles de l'association du patrimoine de Cossé dans du cœur de chêne pour qu'il dure dans le temps. 

     Le calvaire qui était initialement à cet emplacement s'était écroulé sur la route il y a 2 ans, le bois était irrécupérable.

     Ce chantier est la première réalisation de notre association et marque notre volonté de prendre soin de notre plus modeste patrimoine comme du plus grand. 

 
 
  La bénédiction ce 18 juillet 2021 par le Père Franck Viel

Avant la célébration, les bénévoles de l'intendance, de la liturgie, de la musique achèvent de préparer et vers 10h45, une vingtaine de paroissiens surtout des Cosséens et des religieuses, Augustines de la Miséricorde de Malestroit s'en vont au calvaire à l'entrée du bourg. Une cérémonie simple de bénédiction. Le père Franck a rappelé que c'était un calvaire de mission et qu'en 2021 nous sommes encore en terre de mission et même plus qu'avant. Il a aussi fait le lien avec le synode diocésain.

 

Pour la petite histoire : sur la photo ci-contre, sur la droite dans le fauteuil : Daniel Campas. Daniel a vécu la première bénédiction de ce calvaire, il y a 85 ans. Il vivait en 1936 à Cossé-en-Champagne avec toute sa famille. Bravo !

 

 Puis retour sur le lieu de la célébration en chantant : "O croix dressée sur le monde, ô croix de Jésus Christ...."

 

La célébration (5 vidéos et 41 photos en album)

    Les mots d'accueil par Anne Dziurda et Soeur Marie-Paule Supérieure des Augustines de Malestroit

 

 1- Anne Dziurda, responsable de la fraternité de proximité de Cossé-en-Champagne :

 Extraits brefs de son intervention : Après avoir salué les paroissiens, les amis et les religieuses hospitalières de la Miséricorde de Malestroit, Anne parle du patrimoine et d'Yvonne Beauvais.... " nous sommes attachés à Cossé, vous l'avez bien compris, aussi bi bien à notre patrimoine matériel qu'immatériel..."

Puis, elle parle de l'enfant bénie du village : " tout au long de la journée, nous allons marquer notre attachement à une figure de notre village : Yvonne Beauvais devenue Mère Yvonne-Aimée de Jésus au sein des Augustines née à Cossé-en-Champagne, il y a tout juste 120 ans..."

 

Pour voir confortablement, haute qualité, plein écran : cliquer sur la flèche en haut à droite (fenêtre externe), lancer, puis sur le carré en bas à droite

  Si vous ne pouvez pas ouvrir la vidéo depuis cette page : cliquer sur  VOIR

 

 2- Soeur Marie Paul Prieure du monastère des Sœurs Hospitalières de la Miséricorde de Malestroit où vécut Mère Yvonne-Aimée de Jésus.

Brefs extraits :

"Nous sommes très heureuses de partager cette journée avec vous, de vous rejoindre dans la prière, en ce jour, où nous célébrons les 120 ans du baptême et de la naissance de Mère Yvonne-Aimée. Vous avez un vrai joyau dans votre commune et dans votre ensemble paroissial. Voilà, c'est vraiment une joie pour nous..."

 

"...On peut dire que l'Amour de Dieu est le seul axe de sa vie et c'est là qu'elle trouve la force de tout accepter, car elle traverse beaucoup d'épreuves de santé et aussi pour tout assumer..."

 

Pour voir confortablement, haute qualité, plein écran : cliquer sur la flèche en haut à droite (fenêtre externe), lancer, puis sur le carré en bas à droite

  Si vous ne pouvez pas ouvrir la vidéo depuis cette page : cliquer sur  VOIR

 
    Le chant d'entrée

Chantez, priez, célébrez le Seigneur, Dieu vous accueille, peuple du monde. Chantez, priez, célébrez son Nom, Dieu nous accueille dans sa maison. Et quel accueil au sein de la création si belle de l'été.

Éternel est son Amour, qui a été l'axe de vie Mère Yvonne-Aimée.

 

  Si vous ne pouvez pas ouvrir la vidéo depuis cette page : cliquer sur  VOIR

 
 
    L'homélie du Père Franck Viel
 

Brefs extraits de l'homélie :

Extrait 1

 ... Nous fêtons un anniversaire, entr'autre, alors :

Est-ce que cela vous arrive de fêter votre propre anniversaire de baptême ?

Est-ce que quelquefois, ça vous arrive de penser au jour de votre baptême et d'en faire mémoire ?

Il faut faire mémoire de son baptême. Quand je baptise des enfants, souvent je dis aux parents : très bien, vous allez pouvoir fêter l'anniversaire de votre enfant avec un cadeau et fêter l'anniversaire du baptême de votre enfant , 2ème cadeau ! ...

Extrait 2

...Il faut apprendre à poser un regard de compassion, c'est à dire de miséricorde et d'amour les uns sur les autres. Il y a plein de choses qui nous agacent quand on est ensemble et dans une communauté religieuse et dans une paroisse et dans une famille. Il y a plein de choses qui nous agacent, eh bie, voilà le lieu de notre sanctification.

C'est le lieu où nous apprenons à aimer. Le premier lieu où nous apprenons à aimer, c'est notre famille. Notre famille s'élargit à une famille spirituelle, à une famille paroissiale. C'est le lieu où nous apprenons à aimer. Bénissez le Seigneur de nous avoir faits différents pour nous apprendre à nous aimer...

 

Pour voir confortablement, haute qualité, plein écran : cliquer sur la flèche en haut à droite (fenêtre externe), lancer, puis sur le carré en bas à droite

  Si vous ne pouvez pas ouvrir la vidéo depuis cette page : cliquer sur  VOIR

 
    Quelques photos jusqu'à l'homélie
 

Merci et bravo aux musiciens, à la chorale et aux différents animateurs liturgiques. Merci aux religieuses Augustines Hospitalières de Malestroit.

Les différents talents ont permis d'épanouir un bouquet de prières    et de louanges.

 
    Chant d'action de grâces avec la prière de Mère Yvonne Aimée de Jésus
 

Des religieuses Augustines de Malestroit nous invitent à chanter avec elles la prière d'Yvonne-Aimée de Jésus qu'elle avait reçue du Seigneur. Doux chant céleste.

 

Yvonne Beauvais avait reçu du Seigneur l'invitation à prier et à faire prier l'invocation :               « Ô Jésus Roi d'Amour, j'ai confiance en ta Miséricordieuse Bonté ». Cette dévotion est étendue à l'Église universelle par le pape Jean XXIII en 1958.

 

 Neuvaine à Mère Yvonne-Aimée de Jésus en lien avec sa cause de béatification : VOIR

 

  Si vous ne pouvez pas ouvrir la vidéo depuis cette page : cliquer sur  VOIR

 
    Quelques photos vers la fin de la célébration.

 

Dominique Lavoué animateur liturgique et membre fondateur de l'Association des Amis du Patrimoine de Cossé-en-Champagne.

 Le mot chaleureux de Stéphane Foucher maire de Cossé-en-Champagne. Il parle du bonheur de la fête à Malestroit du 16 juillet. VOIR plus bas

   

Fin de la célébration dans la joie du chant d'envoi : " Jubilez, criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !

Venez le priez dans la paix, témoigner de son Amour.

 

Térésa Dziurda présente l'Association des Amis du Patrimoine de Cossé, dont elle est la présidente. Bravo pour cette belle mission.

Térésa et Stéphane Foucher, maire de Cossé, chantent ensemble le chant d'envoi !

 

Le verre de l'amitié et le temps du repas

 

 Presque 200 personnes sont restées au verre de l'amitié offert par les Sœurs Augustines de Malestroit qui viennent chaque année dans la maison natale d'Yvonne Beauvais. Ce 18 juillet, le temps ensoleillé, près de l'étang sous les arbres, et l'amitié autour de Mère Yvonne-Aimée donne des bouquets de sourires partagés. Merci aux Sœurs, merci et bravo aux bénévoles de l'association et à la municipalité de Cossé.

    Aperçu en photo de la joie partagée

   
 

Pour le pique-nique environ 150 personnes ont partagé le repas tiré du sac à l'ombre des arbres magnifiques, plus loin sur l'étang, il y a même un tulipier de Virginie.

 

Visites et rencontres de l'après-midi

 
    Visite de l'église dédiée à la Vierge Marie et à Saint Blaise ( vénération de reliques)

 

Anne Dziurda présente l'église où a été baptisée Yvonne Beauvais. Cette église dont les fondements remontent au 11ème siècle était aussi une église priorale. Dans le chœur de l'église, des stalles réservées aux moines émergent encore de ce passé lointain. Le prieuré est fermé définitivement en 1794.

La particularité, maintenant bien connue, ce sont les fresques murales. le décor a été réalisé au début du 15ème siècle. Dans le lien ci-dessous, vous trouverez en résumé, une présentation non exhaustive mais plus détaillée du patrimoine de l'église et de l'historique de la mise à vue des fresques murales. Des sondages, dans la nef, révèlent que tous les murs sont couverts de fresques mais leur donner une seconde vie va demander encore du temps et beaucoup d'investissements humains et financiers.

Pendant deux heures les visiteurs ont défilé pour écouter Anne ou échanger sur les fresques murales ou sur la crosse eucharistique de 4,13m rare en France ou en lien avec Mère Yvonne-Aimée.

 

   

 Contemplations et interrogations. Ce passé même étudié reste un peu énigmatique mais révèle une Foi profonde des habitants de cette contrée.

 
    Visite de la maison natale d'Yvonne Beauvais devenue Mère Yvonne-Aimée de Jésus.
 

Ci-dessous la Maison natale d'Yvonne Beauvais dans le bourg de Cossé-en-Champagne où elle a vécu 3 belles années de sa vie entourée de sa sœur Suzanne ( future épouse de Jacques Favrot) et de ses parents. Hélas, son papa chéri décède le 17 octobre 1904. Ce n'est que plusieurs dizaines d'années après, que sa maman rachètera cette maison. Mère Yvonne-Aimée reviendra donc assez régulièrement dans cette maison voir sa maman et sa tante Suzanne demeurant à Saulges.

Cette maison devient maison de vacances pour les religieuses Augustines Hospitalières de Malestroit à partir de 1975. Ainsi chaque été les Cosséens ont le bonheur de rencontrer à l'église, dans le village ou les chemins les sœurs toujours souriantes et rappelant ainsi l'enfant bénie du village : Mère Yvonne-Aimée.

 

La Maison où est née Yvonne Beauvais, le 16 juillet 1921. Cette maison est un lieu de vénération de Mère Yvonne-Aimée et un lieu de de vacances pour les religieuses Augustines de Malestroit.

 L'ancienne école qui maintenant fait partie aussi de la propriété du monastère des Augustines de Malestroit. Ce 18 juillet, les Sœurs y présentait un film sur la vie d'Yvonne-Aimée.

   

Lieu de cuisine pour la famille Beauvais où vécut pendant 3 ans Yvonne-Aimée.

 Salon à l'étage avec l'autoportrait de Mère Yvonne-Aimée.

 
 

Merci aux bénévoles et lien avec la commémoration à Malestroit

 

MERCI ET BRAVO

 

Temps de culte et de culture, ce dimanche 18 juillet a été riche en relations humaines par la présence de nombreux bénévoles du village, habitants ou vacanciers. Les échanges et discussions ont permis de mieux se connaitre tant au cours du" toilettage" des rues et de l'église que pour toute l'organisation de la fête sur le terrain.

 

   

Lien avec la commémoration à Malestroit le 16 juillet 2021

     

Stéphane Foucher, maire de Cossé, assistait le 16 juillet à Malestroit à l'inauguration de la rue "Mère Yvonne-Aimée" accueilli très chaleureusement, accompagné de 5 Cosséens, il a remarqué à quel point la Communauté des sœurs Augustines était active, rayonnante et bienfaisante au sein de ce gros bourg de 2500 âmes .

   

au centre, veste grise, Stéphane Foucher, maire de Cossé-en-Champagne, à Malestroit.

Soeur Marie Paul, Prieure de la Communauté des Augustines de Malestroit, pendant son message aux autorités, aux habitants de Malestroit, de Cossé et tous les amis venus à la cérémonie.

 
   

Parrainez un Ange !

Cliquer sur l'image et vous sauverez un ange !
 

D'autres liens

  Yvonne Aimée de Jésus sur notre site : Voir les 2 pages        

 

 voir le site pour la béatification de Mère Yvonne-Aimée de Jésus.

 

     Mère Yvonne-Aimée de Jésus une figure de l'Amour

Replay - En quête d'esprit du 04/07/2021

 

Les Noces du Ciel et de la Terre : Mère Yvonne-Aimée de Jésus

 
 
 
 

haut de page