En chemin vers Pâques

 

Le reportage de la messe d'entrée en Carême sera publié ultérieurement, en attendant et jusqu'à Pâques nous vous proposons avec Nathalie Gautier enseignante et catéchiste une démarche de réalisation d'un jardin de Pâques.

Télécharger cette proposition de jardin de Pâques

 

Préparer un jardin de Pâques

 

Dans un monde virtuel où on meurt pour rire, il n’est pas facile de faire comprendre aux enfants ce qu’est  Pâques.  Pour eux, la mort du Christ est un évènement abstrait  et la résurrection est encore plus difficile à comprendre… Aussi nous vous proposons de réaliser tout au long de la semaine Sainte ce jardin de Pâques.

De la même façon que la crèche est un support pour parler de Noël, le jardin de Pâques  vous permettra de raconter l’évangile, d’agir pour se souvenir et de prier… de cheminer avec Jésus de la mort à la vie. 

 

1/  Le dimanche des  RAMEAUX

 

AGIR :

Prendre un support (plateau, boîte…) et le garnir avec de la terre, du sable, de la mousse végétale.

Dans un angle, poser un bol  le tombeau) et le recouvrir aussi de mousse ou de papier kraft.

A l’opposé, planter un rameau.

  

passer plein écran et cliquer sur le micro barré pour la musique si vous le souhaitez

Chaque jour de la semaine Sainte, déposer des cailloux pour former un chemin des rameaux au tombeau.

 

RACONTER :

Si vous avez un petit âne playmobil ou autre… vous pouvez le déplacer sur un tissu allant jusqu’au plateau en racontant ce qui s’est passé aux Rameaux :

 

Quand Jésus arrive à Jérusalem sur un petit âne, les gens l’accueillent comme un roi et crient  « Bienvenue à celui qui vient au nom de Dieu. » Mais Jésus sait que certains veulent le faire mourir.

 

PRIER :

 

Seigneur Jésus, avec ce rameau, je t’acclame et je te chante. Hosanna !  Hosanna !

 

2/ Le JEUDI SAINT

 

 AGIR :

Réaliser du pain sans levain et le partager en famille près du jardin de Pâques.

 

RACONTER :

Jésus a réuni ses amis ; il sait que c’est la dernière fois qu’il est avec eux. Il dit : ce pain, c’est mon corps, ce vin c’est mon sang, c’est ma vie que je donne. »

 

PRIER :

 

Jésus, pour ton amour je te dis un grand MERCI.

 

3/ LE VENDREDI SAINT

 

AGIR :

Fabriquer une croix avec des branches et du fil et la fixer derrière le tombeau.

Fermer le tombeau avec une pierre plate ou un disque que vous aurez découpé dans du  carton.

 

RACONTER :

Certains n’ont pas voulu comprendre le message d’amour de Jésus… ils l’ont condamné à mourir sur une croix.

 
 

PRIER :

Jésus, chaque fois que je vois une croix à la maison, à la campagne ou à l’église, je me rappelle que tu as donné ta vie pour moi et pour les hommes.

MERCI de nous aimer si fort !

 

4/ DIMANCHE DE PÂQUES

 

AGIR :

Ouvrir le tombeau et fleurir la croix,  le jardin avec des fleurs naturelles ou en papier. Décorer des coquilles d’œufs évidés et les placer dans le jardin…. 

 

Vous pouvez aussi chercher les œufs en chocolat dans le jardin ou la maison !!!

 

 

RACONTER :

Trois jours après sa mort, des amies viennent au tombeau. Elles voient la pierre roulée sur le côté et Jésus n’est plus dans le tombeau. Un ange leur dit : Il n’est pas ici, Jésus est vivant pour toujours ! »

 

PRIER :

Jésus,  la plus belle surprise de Pâques, c’est toi, tu es vivant ! Alléluia !

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

page du site de la paroisse Saint Pierre du Maine, accéder au sommaire de la rubrique