LE BIGNON du MAINE
 

L'église Saint Martin du Bignon du Maine vue de la route de Meslay-Le Bignon

Son église

L'église du Bignon du Maine fut construite en deux étapes, entre 1859 et 1864 dans un style du XIIIème siècle. Pour la créer, l'architecte s'était inspiré de la Cathédrale du Mans. Elle fut consacrée le 18 avril 1864. Longtemps dépendante de l' Abbaye Tourangelle de Marmoutiers, la paroisse est sous la protection de Saint Martin, évêque de Tours. On peut y trouver, à l'angle du chœur et de la chapelle de gauche, une plaque commémorative, demandée et bénie à Rome pour l'érection de cette église, et à l'angle du chœur et de la chapelle de droite, une plaque commémorative de la consécration de l' église.

L'autel date de 1965 ainsi que le tabernacle réalisé avec le couronnement de l'autel précédent. (l863)

Le chemin de croix polychromé a été érigé en l887.

A la croisée du transept, une pierre tombale recouvre les restes de Pierre GESTIN, ancien prêtre.

Un reliquaire "d'avant bras" renferme les reliques de Saint Martin.

Un ostensoir en vermeil a été offert par Napoléon III, sollicité au moment de la construction de l'église.

Près de l'église, un joli calvaire a été érigé en 1888.

 

 

Joli calvaire fleuri près de l'église érigé en 1888

Aujourd'hui

La commune de Le Bignon du Maine a une superficie de 1.428 Ha pour une population de 362 habitants.

L'activité agricole est la principale : on y trouve polyculture, élevage, aviculture, porcs... Deux ruisseaux traversent la commune : "Le Vassé" et "Le Perrin".

En 1958, il y avait 50 exploitations, alors qu'aujourd'hui, on n'en compte plus que 25. Par regroupement pédagogique avec la commune de Maisoncelles, 45 enfants remplissent deux classes dans chacune des écoles. A 200 mètres du bourg, vous trouverez un joli plan d'eau avec deux bungalows. Il existe également une Amicale Pétanque, un Comité des Fêtes, un Comité de Pêche et le Club du Sourire.

Sur cette commune est construite le Centre Médical de la Fontaine au Bac: 67 personnes y sont employées.

Cette commune possède dans le cimetière communal un terrain militaire dans lequel ont été enterrés 32 soldats de la guerre 1914-1918. Le souvenir français de la Mayenne vient honorer ces militaires le dimanche le plus proche du 11 novembre.

Enfin, le petit village enchantera les amoureux des fleurs, puisque le Comité Régional du Fleurissement nous a attribué deux fleurs en 1995.