haut  Paroisse Saint Pierre du Maine

  curé : Père Franck Viel

Jubilé des 150 ans de l'Apparition

 

Ce dimanche 17 janvier 2021, Jubilé des 150 ans de l'Apparition de Notre-Dame à Pontmain. Les restrictions sanitaires ont empêché des centaines de personnes de rejoindre les pèlerins à Pontmain mais sur notre paroisse, nous avons célébré, chanté et prié pour ces 150 ans de grâces.

banderole ci-dessous réalisée par Anne-Laure

                                                                                                                  

 

 L'entrée en célébration avec le chant Marie est Là

 

Notre Dame de Pontmain, vous qui nous accueillez en nous tendant les bras, les mots de la prière arrivent jusqu'à vous, montrez-nous le Chemin et marchez avec nous

 

extrait du site du sanctuaire de Pontmain

« Mes chers amis, dit M. le curé, nous allons faire tous ensemble la prière du soir ». Tout le monde se met à genoux, là où il est, qui dans la neige, qui dans la grange pour ceux qui ont voulu s’abriter du froid glacial. Jeannette Pottier, la vieille servante, commence la prière : « Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le. » Au moment de l’examen de conscience, les enfants signalent la présence d’un voile blanc qui vient d’apparaître aux pieds de la Vierge et qui monte lentement en la cachant à leurs yeux. Le voile arrive à hauteur de la couronne, s’arrête un instant et, brusquement, tout disparaît : le voile, la couronne, l’ovale, les bougies et les trois étoiles.

 

     Ce voile signifie que Marie est Là derrière ce voile, elle n'est pas absente mais retirée               de nos yeux de la Terre.

 
 C'est l'Espérance qui nous ouvre la Voie.
 Lumière aimante qui éclaire nos pas.

 

Le Père Henri Ledauphin raconte à sa manière si vivante les événements du 17 janvier 1871, au bas de cette page

 
La statue Notre-Dame de Pontmain a été placée dans le chœur de l'église sous la bannière du Jubilé des 150 ans
La statue de Marie près du baptistère installée depuis 2006 dans notre église, main ouverte en signe d'accueil.
Merci à l'équipe "Fleurir en Liturgie" de notre paroisse.
 

 Liturgie de la Parole et homélie du Père Franck en lien avec le Jubilé des 150 ans de l'Apparition

 

La Première Lecture tirée du Livre d'Isaïe commence ainsi : "Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l'ombre, une lumière a resplendi...", cette phrase qui bien sûr n'a rien à voir avec l'Apparition peut cependant nous y faire songer. En effet les habitants de Pontmain si inquiets pour leurs enfants partis en guerre contre les Prussiens voient apparaître une Lumière dans le Ciel et c'était plus qu'une lumière, c'était la Mère de Jésus qui va faire renaître en chaque personne l'Espérance Lumière aimante qui ouvre nos pas.

 

Le cantique à Marie : " Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon Esprit en Dieu Mon Sauveur".

 

L'Évangile des noces de Cana

ci-contre, la proclamation de l'Évangile par le Père Franck

 

Exceptionnellement, pour ce Jubilé a été proclamée l'Évangile des Noces de Cana

Extrait :

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin; la mère de Jésus lui dit: «Ils n’ont pas de vin.» Jésus lui répond: «Femme, que me veux-tu? Mon heure n’est pas encore venue.» Sa mère dit aux serviteurs: «Faites tout ce qu’il vous dira.»

 

 

 

Écouter l'Homélie du Père Franck

 Brefs extraits de l'homélie

 

Cela a duré 3 heures le 17 janvier 1871, 3h au cours desquelles 4 enfants : Eugène et Joseph Barbedette, Françoise Richer et Jeanne-Marie Lebossé ont vu la Vierge Marie.

 

 Les 4 enfants sont appelés voyants car ils ont vu la Vierge Marie avec leurs yeux de chair...Mais, nous aussi, nous sommes des voyants et je vais vous expliquer pourquoi.

 

...Entrez dans la Charité, Mon Fils se laisse toucher...Pour donner l'espoir à quelqu'un, il faut bien le toucher...

 

Voilà pourquoi nous sommes des voyants : si nous entrons dans la Foi, l'Espérance et la Charité alors nous voyons des choses que les autres ne voient pas...

 

...Marie est Là...C'est peut-être une des rares apparitions où Marie ne disparaît pas, elle se cache

 

Ensuite la célébration s'est déroulée dans la joie fervente malgré les restrictions sanitaires. et nous avons récité la prière à Notre-Dame pour le jubilé de son apparition à Pontmain et le synode du diocèse de Laval.

   

Chant d'envoi : Nous te saluons, ô Toi Notre-Dame et le Père Franck nous invite au temps de célébration pour 15h30

 

Temps de prière, récit de l'Apparition, chant et temps d'adoration du Saint-Sacrement

 

Nous avons commencé par tourner nos cœurs vers Marie la Mère de Jésus, Éve nouvelle, en chantant : "couronnée d'étoiles"

 

Début de la célébration, de nombreux paroissiens sont venus pour prier et chanter 150 ans ans de grâces

Ce temps de célébration, où nous écoutons ensuite le récit, nous restons émerveillés par la pastorale de l'abbé Guérin que la Vierge Marie a mis en Lumière de manière discrète.

Extrait du site de l'abbé Michel GUÉRIN

 Le miracle de Pontmain

À neuf heures moins le quart, un voile apparaît aux pieds de la Vierge et, lentement, La couvre jusqu’à ce qu’Elle disparaisse à la vue des enfants.

 

À la même heure, l’armistice est signé. L’invasion prussienne épargnera l’Ouest.

 

Le 2 février 1872, l’évêque de Laval, Mgr Wicart, reconnaîtra l’apparition

 

Les faits de Pontmain retrouvent aujourd’hui leur pleine signification : rappeler la miséricorde maternelle de Notre-Dame et la puissance de Son intervention, celle, aussi, de la prière de demande sans laquelle les grâces ne sauraient être accordées.

 

 

Récit de l'Apparition par 3 personnes de la paroisse, d'après le texte du Père Henri Ledauphin.

Extrait du site du sanctuaire de Pontmain

 

« M. le curé, dit sœur Marie-Edouard depuis la porte du presbytère, venez vite chez les Barbedette, il y a un prodige : les enfants voient la Sainte Vierge ! » Et M. le curé, saisi par la surprise, répond : « Un prodige ! La Sainte Vierge ! La Sainte Vierge ! Mais, ma sœur, vous me faites peur ! » La vieille servante, Jeannette Pottier, intervient : « Faut aller voir, M. le curé ! » et elle allume la lanterne pour sortir dans la nuit.

Lorsqu’il arrive au milieu de ses paroissiens, les enfants, que l’on avait séparés pour éviter qu’ils puissent communiquer entre eux, s’écrient : « V’là d’qué qui s’fait ! » (voilà quelque chose qui se fait) et ils décrivent un grand ovale bleu qui est venu entourer la Belle Dame. A l’intérieur quatre bobèches sont fixées portant quatre bougies éteintes. Ces bougies rappellent celles que l’abbé Guérin allumait sur l’autel de la Sainte Vierge depuis le 8 décembre 1854 à tous les offices de la paroisse. En même temps apparaît une petite croix rouge sur la robe, à l’endroit du cœur.

 

 

Après le récit de l'Apparition, le Père Franck nous invite à écrire nos intentions de prière à Jésus par Marie. Nous chantons, puis en procession nous portons les petits papiers au pied de la Vierge. Les intentions sont portées aux religieuses du Carmel et restent dans le secret de Dieu.

Mais priez mes enfants ...

     
 

VOIR l'ALBUM PHOTOS du jour

 

Nous avons à nouveau chanté et adoré Jésus Réellement Présent dans le Pain consacré par le prêtre.

 

Entraînés par le Père Franck et Hélène, nous avons chanté plusieurs fois : "pour tes merveilles" que nous reprendrons prochainement dans nos temps forts paroissiaux. Ci-dessous, pour l'écouter avec la Communauté de l'Emmanuel.

   
   

Pour Tes merveilles

Je veux chanter Ton Nom

Proclamer combien, Tu es bon !

De Toi et Toi seul, Seigneur

Dépend mon sort,

Ô mon roi, mon Dieu, je t'adore

 

 

 

 

la célébration à PONTMAIN retransmise sur KTO TV 17 janvier 2021

 
   

Un reportage à re-découvrir sur le pèlerinage, réalisé par KTO

Pontmain vu du ciel ! Avec le Chant « Marie est là »

 

 
   
 
 

Le récit des événements du 17 janvier 1871 à Pontmain par le Père Henri Ledauphin

 
 
 

 

VOIR l'ALBUM PHOTOS du jour

 
 
 
 
 
 

accéder au sommaire du site de la paroisse St Pierre du Maine