haut  Paroisse Saint Pierre du Maine

  curé : Père Franck Viel

Cette vidéo en bandeau d'entrée de page se veut un résumé en musique de cette belle Semaine Sainte sur notre paroisse présidée par le Père Franck Viel

Voir la vidéo en plein écran

Du 10 au 17 avril 2022

 

La célébration des Rameaux

Extrait de l'Évangile de la Passion : " Au contraire, que le plus grand d’entre vous devienne comme le plus jeune, et le chef, comme celui qui sert. Quel est en effet le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Eh bien moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous avez tenu bon avec moi dans mes épreuves. Et moi, je dispose pour vous du Royaume, comme mon Père en a disposé pour moi. Ainsi vous mangerez et boirez à ma table dans mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël "

 

La célébration des Rameaux commence par la bénédiction des Rameaux en mémoire de l'entrée de Jésus Roi humilité qui entre sous les acclamations de la foule et qui le condamnera quelques temps plus tard.

 

 Les photos montrent surtout la bénédiction des Rameaux et l'entrée en procession

 

 
 
 
 

Le Jeudi-Saint

Le Jeudi-Saint célèbre l'Institution de l'Eucharistie par Jésus Fils du Dieu Vivant.

"Les trois évangiles synoptiques et saint Paul nous donnent encore l’histoire de l’institution de l’eucharistie. Saint Jean, de son côté, rapporte les mots de Jésus dans la synagogue de Capharnaüm lorsqu’il préparait ses disciples à l’institution de l’Eucharistie parce que le Christ s’appelle lui-même, à ce moment-là, le Pain de vie descendu du Ciel, un Pain qui, lorsque mangé, nous apporte la vie éternelle." site du Vatican : VOIR

"Dans le Catéchisme de l’Église catholique, nous lisons comme confirmation de cette ancienne croyance : « Dans le sens des Écritures saintes, le mémorial n’est pas seulement un rappel des événements passés, mais c’est la proclamation du travail immense de Dieu. Et dans la célébration liturgique de ces événements, ils deviennent, dans un certain sens, vraiment présents et réels » (CCC, 1363)."

 
 

Père Frank Viel pendant le temps d'enseignement avec une partie de l'assemblée. Enseignement renouvelé le Vendredi-Saint et le Samedi-Saint.

 

Le 15 avril 2022, le Père Franck Viel répond aux questions de Véronique LARAT car notre évêque accompagne le pélerinage diocésain à Lourdes. Cliquer sur l'image pour écouter cet entretien.

La messe du Jeudi-Saint et le lavement des Pieds

Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! »

Les paroissiens juste avant le lavement des pieds

pendant le lavement des pieds

 

 La table eucharistique est dressée

liturgie de l'Eucharistie

   

procession du Saint Sacrement avant le temps d'adoration

Le reposoir au fonds du choeur. Temps d'adoration

   

L'Office de la Passion

 

« C’est à cause de nos fautes qu’il a été broyé » Isaïe

 

Le Christ s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur.
Pour nous, le Christ est devenu obéissant,
jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
C’est pourquoi Dieu l’a exalté :
il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom.
Le Christ s’est anéanti,
prenant la condition de serviteur. 
(cf. Ph 2, 8-9)

 

La vénération de la CROIX

 

 Je n'ai jamais vu autant de fidèles venir vénérer la Sainte Croix de Notre Seigneur Jésus-Christ. Magnifique cérémonie après le Chemin de Croix qui a été aussi très fréquenté.

 

 

 
 
 

La Vigile Pascale

Après avoir béni le feu nouveau, le célébrant grave sur un long cierge de large section les symboles suivants : une croix, l’Alpha et l’ Oméga. La flamme qui l’anime symbolise l’âme du Christ, réunie à son corps dans la Gloire du Père.

 

La Vigile pascale commence par la bénédiction du feu, à partir duquel le Père Franck allume le cierge pascal. Le symbolisme du feu n’est pas souligné pour lui-même, mais au titre de la lumière dont il est la source vivante ; l’oraison de bénédiction, en effet, commence ainsi : « Seigneur notre Dieu, par ton Fils qui est la lumière du monde, tu as donné aux hommes la clarté de ta lumière ; daigne bénir cette flamme qui brille dans la nuit ». Le feu nouveau est le symbole du Christ ressuscité, lumière qui a jailli de la nuit, mais le cierge pascal en sera un symbole plus durable.

 

Ensuite l'assemblée entre en procession dans l'Église cierge allumée en chant l'Exultet

 

L'allumage du Feu nouveau

Bénédiction du feu

   
Un grand Feu Le Cierge pascal allumé au Feu Nouveau et la lumière transmise à l'assemblée
   
Avant l'entrée en procession Procession en chantant l'exultet derrière le cierge pascal.
   
 

 
 

 
 

Le dimanche de Pâques baptême de Teddy

 

Christ est Ressuscité, oui il est vraiment ressuscité !

 L'évangile du Jour nous en témoigne

Un immense merci à l'équipe Fleurir en liturgie pour de si magnifiques créations

     

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. 

 

Photos du baptême de Teddy et de la chorale

 

Teddy entre ses parents

Bénédiction de l'eau baptismale

   

Un immense merci à la chorale et aux animateurs liturgiques

Teddy juste avant le baptême

   

Le baptême de Teddy. tu es devenu enfant de Dieu.

l'Onction du Saint-Chrême

   

Le vêtement blanc

Le parrain remet la Lumière

   

Merci aux musiciens qui ont participé ce dimanche et aussi à la Vigile Pascale

 
 
 
 
 
 
 
 

accéder au sommaire du site de la paroisse St Pierre du Maine