a

Sa vie et l'oratoire hier et aujourd'hui page 1/2

Statue représentant Saint Céneré, ermite du 7ème siècle

 
 

En arrivant à l'oratoire Saint Céneré, aujourd'hui, sur les bords de l'Erve

Saint Céneré plus âgé en cardinal diacre.

 
Saints Céneré et Céneri sont nés à Spolète en Italie vers l’an 620.
 
Éduqués chrétiennement dans une famille aisée, ils comprennent comme un appel du Seigneur cette phrase de l’Évangile :
« Quiconque laissera pour moi son père, sa mère , ses frères , ses sœurs , ses biens , recevra le centuple et possèdera la vie éternelle ».
Ils recourent alors à la prière pour connaître la volonté de Dieu ; un ange leur apparaît et les avertit de se rendre d’abord à Rome où il leur ferait connaître le projet de Dieu sur eux. Ils vivent à Rome pendant 5 ans , leur vie exemplaire attire sur eux l’attention du pape qui les créa cardinaux-diacres. Céneré et Céneri détestent les honneurs , ils craignent par cette nomination la tentation de l’orgueil et craignent de ne pas faire la volonté du Père. Dans une prière humble et persévérante, ils demandent à Dieu sa Lumière. C’est alors que l’ange leur apparaît de nouveau et leur dit : «  Allez dans les contrées lointaines d’Occident, vous pourrez vous élever à Dieu par la contemplation et la prière
Les deux frères quittent donc Rome et s’en vont en Gaule qu’ils traversent jusqu’au lieu qui s’appelait Salvia (Saulges) capitale des Arviens où ils s’installent en ermites dans une grotte sur les bords de l’Erve. Quelque temps après son frère Céneri quitte son frère et poursuit plus loin sa recherche de solitude dans le village de l’Orne qui porte son nom (St Céneri le Gerei) 
Céneré entreprend une vie d’ermite , au service de la population des environs de Salvia. Sa réputation de sainteté et les pouvoirs qu'on lui attribue attirent vers lui de nombreux fidèles qui ont besoin de conseil et de réconfort.   Dieu manifeste son amour à travers Saint Céneré qui a le don de convertir les pécheurs , de rétablir la concorde et la paix , d’opérer des miracles . Citons les miracles suivants : guérison d’un lépreux par la prière , d’un aveugle par un signe de croix et à la demande de l’évêque du Mans la prière de Céneré fait cesser une famine et une épidémie qui sévissait dans la région

Page suivante

Saints Céneré et Céneri

Fresque de la chapelle de Varenne-Bourreau à Saint-Denis d'Anjou (53) voir ci-dessous

 

La chapelle de Varenne-Bourreau à Saint-Denis d'Anjou (53). restaurée depuis 2012

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

page du site de la paroisse St Pierre du Maine: accéder au sommaire de cette rubrique