Brève historique

et patrimoine de Saint Denis du Maine

 

Saint Denis du Maine est situé à 3km de Meslay du Maine et compte actuellement plus de 400 habitants.

Ce village plein de charme se développe et de nombreuses activités culturelles et associatives y sont proposées. St Denis du Maine s'appelle en 1273 : Sanctus Dyonisius de Merleio  Le nom définitif de Saint Denis du Maine a été donné en 1367. Les habitants s'appellent les Dyonisiens en raison de l'origine latine.

 

 

 

Son église

L'église de Saint-Denis du Maine, romane, construite au Xllème siècle et remaniée aux XIVème et XVème siècles est dédiée à St Denis. Cette église mérite le détour avec la visite commentée en français et en anglais sur son historique

-la tour du clocher est d'époque romane

-la nef incendiée en 1568 fut restaurée en 1860

-entre la tour et la nef, la chapelle du Rosaire fut édifiée au XVIIème siècle

 

Vue d'ensemble extérieure de cette église romane remaniée et restaurée depuis 1980 à 1992

Un aperçu de l'église restauré depuis l'entrée du chœur

  

Le retable du chœur

Cette église abrite un étonnant retable de maître-autel construit de 1609 à 1612 par Jean et Gilles FOUASSIER, père et fils ; son originalité est due à ses colonnes cannelées avec draperies au tiers du fût. La toile décorant le retable (1644), plus large que haute, représente le Christ en croix; à sa droite Saint Denis, patron de la paroisse, coiffé d'un turban, s'entretient avec Saint Paul. Paul convertit Denis l'Aréopagite sur l'Aréopage d'Athènes lors de la fameuse prédication sur l'autel "au dieu inconnu" (Ac 17) . Sur le côté gauche, figure Françoise de  Cervon, la donatrice, agenouillée sur un prie-Dieu ; au pied de la croix, St François d' Assise en prière (le patron de la donatrice)

A côté de Denis une phrase qui est en fait du "pseudo Denis", un moine syrien du VIème qui fut longtemps confondu avec Saint Denis, premier évêque de Paris et patron de la paroisse: "Si le Dieu de la nature ne souffre, la mécanique du monde s'écroule aussitôt". de fait, le Christ aux bras puissants semble porter le monde...

 

L'arc triomphal à l'entrée du chœur plus de dix mètres de haut réalisé par un menuisier local Étienne Daulaine. Le Christ et les deux larrons, La Sainte Vierge Marie, Jean et au pied de la croix Marie-Madeleine.

Le tableau du Christ en Croix qui semble porter le monde offert par Françoise Cervon à l'église de Saint Denis en 1644. C'est une chatelaine locale représentée sur le tableau en habits de veuve.

  

Objets classés dans cette église

Le retable, la toile du retable, la statue de Saint Denis en évêque, la poutre de Gloire en bois sculptée d'angelots (1684), le bahut en bois et le tabernacle du XVIIème siècle

 

Le retable du maître-autel vu de plus près. La statue au centre représente Saint Denis patron de l'église, à gauche une statue de Sainte Anne avec Marie enfant et à droite une statue de Saint Joseph.

Enchâssé dans le mur droit du chœur. Il est en tuffeau incrusté de marbre (XVIIème) ; il a été totalement restauré en 1992 grâce Pélerin-Magazine.

  

La restauration de l'église

 Depuis 1980, la commune avec l'aide de l'association de la restauration de l' église investissent beaucoup pour la restauration de ce patrimoine :

- Réfection du chœur, toiture, clocher, installation électrique .

- Restauration des peintures murales
- Restauration des 2 transepts Sud/Nord et voûtes
- Restauration des vitraux .
- Restauration des voûtes de la nef
 

Peinture murale près de la chaire: Saint Michel terrassant le dragon

L'un des beaux vitraux de cette charmante église . Ci-dessus le Sacré-Cœur tenant le globe terrestre et l'Évangile

LES PEINTURES MURALES

Elles ont été découvertes en 1985 et restaurées en 1988. Elles ont été faites entre le Xlllème et le XVIème.

Dans le chœur :

- A gauche : prêtre à l'autel, calice, fleurs
- A droite, dans la fenêtre: religieux avec fiole et livre une main présente une bourse
- Sur le pilier : Vierge à l'enfant recevant un Seigneur et sa famille, présentés par un écuyer. (belle draperie des vêtements)
- Sous l'arcade de la chapelle : blasons. On remarque aussi des bandeaux noirs (litres funéraires) faisant porter à l'Église le deuil de tel ou tel Seigneur décédé, ou de telle ou telle calamité ayant marqué le pays.
- Dans la nef près de la chaire: Chevalier en armure terrassant un dragon ce qui évoque peut-être saint Miche
 

Pour mieux se rendre compte de ces peintures une visite de cette merveilleuse petite église s'impose

  
 
 
Paroisse Saint Pierre du Maine

 Accueil 9h30-10h au 02 43 98 40 34

 Mail: ppierredumaine@orange.fr